Bonjour mes chers anonymes ^_^
Mon long silence est parfaitement caractéristique de ce que beaucoup d'entre nous vivent : le poids ne devient plus une obsession. Le fait de maigrir, grossir, stabiliser n'est plus la question que je me pose chaque matin.
Chaque jour en revanche, quand arrive le moment des repas, lorsque "j'hésite" la question que je me pose n'est plus "est-ce raisonnable car cela fait grossir?" mais plutôt "est-ce raisonnable car je ne vais peut-être pas le digérer facilement?"
Au choix: malaise (du petit coup de barre au besoin violent de dormir), vomissements rapides (on le sent tout de suite, dans les 5 minutes après la dernière bouchée), nausées (beaucoup plus désagréables que les vomissements car ça dure quasiment une heure) ou bien sueurs froides.
Donc comme je ne suis pas totalement maso, "je fais attention" à ce que je mange.
Il n'y a pas d'opération miracle. Il n'y a pas de résultats sans efforts. Ceux qui pensent que ce bypass est une opération que l'on fait par "facilité" car on n'aurait pas la volonté "de faire un régime" doivent entendre cela : NOUS NE SOMMES PAS OPERE(E)S DU CERVEAU! Les envies sont là. Au quotidien. Et parfois on "craque". Et là: on paye cher. Très cher. En quoi est-ce facile ? En rien. Croyez moi.
D'un point de vue purement physique, voici un "bilan" pour fêter "mon quinquenna". Je fais une taille 38, mon bilan sanguin est bon et ma peau se replace doucement mais sûrement.
Suis-je heureuse pour autant?.... L'an dernier a été violente. Un deuil. La perte d'une des femmzs de ma vie. Une rupture. Des trahisons. Du harcèlement au boulot. Le tout en moins de 6 mois. Alors j'ai touché le fond. Comme on dit, j'ai morflé. Atterrir à l'hosto avec des idées noires avec une taille 36 (ben en plus j'avais trop maigri) oui ça m'est arrivé.
Je ne vous parle pas de cela comme une complainte. Mais plus comme un témoignage et une alerte : le chagrin est le même que l'on pèse 126kg ou 55kg. La douleur est la même.
Donc attention : votre but en vous faisant opérer de façon aussi radicale et lourde ne doit pas être le "Bonheur". Votre but doit être uniquement la santé. Le bonheur ne tient pas aux chiffres de votre balance. Car les vrais chagrins comme les vraies joies proviennent d'autres choses qui n'ont rien à voir avec votre poids. J'ai payé pour voir.
A bientôt mes chers anonymes. Prenez soin de vous.
Pas si intimement.